Mieux vivre - Sandra Linde

Comment reconnaître une dépression et que faire ?

Selon le Ministère fédéral allemand de la santé, près de 350 millions de personnes souffrent de dépression dans le monde. Le nombre réel est probablement encore bien plus élevé. C’est effrayant. C’est pourquoi il est d’autant plus important de sensibiliser la société et chacun d’entre nous à cette maladie. En s’observant attentivement, on peut réagir bien plus rapidement et efficacement dès l’apparition des premiers symptômes.

Depuis quand parle-t-on de « dépression » dans les milieux scientifiques ?

Ce n’est qu’au 19ème siècle que l’on a commencé à accorder une attention particulière à la dépression en tant que pathologie. Puis le terme médical a fini par s’imposer totalement au cours des trente dernières années du 20ème siècle et on le retrouve mentionné pour la première fois dans l’encyclopédie allemande Meyers en 1976. On peut donc en déduire que le travail scientifique sur le sujet est encore relativement récent comparé à de nombreuses autres disciplines. Pourtant les connaissances sur les causes de cette maladie, ses éléments déclencheurs, ses manifestations et les thérapies associées ont beaucoup progressé pendant cette période relativement courte. Cela est surtout dû à l’augmentation considérable du nombre de cas diagnostiqués au cours des dernières décennies.

Quels sont les signes auxquels il faut faire attention ?

Le mot dépression vient du verbe latin « deprimere » qui signifie presser de haut en bas, enfoncer. On n’aurait guère pu trouver d’expression plus adaptée pour cette pathologie. Les personnes dépressives se sentent tirées vers le bas et accablées par cette maladie, avec ses différents symptômes. Ceux-ci sont si complexes et si différents d’un individu à l’autre qu’il faut souvent longtemps avant de reconnaître une dépression en tant que telle. Les personnes concernées souffrent essentiellement d’apathie, de fatigue et d’un sentiment d’épuisement. Elles perdent tout intérêt pour leur environnement, leurs loisirs ou autres activités, et se mettent en retrait de la vie sociale. À cela viennent s’ajouter d’autres symptômes, dont les plus fréquents sont des troubles du sommeil, le manque d’appétit, des nausées, des problèmes de concentration et des pensées suicidaires. Les personnes dépressives se sentent comme paralysées et c’est pour cela qu’elles ne sont souvent plus en mesure de s’en sortir par leurs propres moyens.

Pendant une dépression, on ne participe plus à la vie. On se replie sur soi-même, on aspire au calme et on souhaite être seul. Ceux qui sont encore capable d’aller travailler, passent souvent la totalité du temps libre qui leur reste au lit. Le dépressif s’évade de la réalité, fuit cette insensibilité émotionnelle, ce sentiment de solitude et de vide à l’intérieur de lui. Une réaction logique, mais qui malheureusement ne fait que renforcer encore la spirale négative qui l’aspire vers le bas.

Premiers soins

Si cet état s’est installé depuis quelques semaines, voire quelques mois déjà, il est grand temps de consulter un médecin. On ne peut plus échapper à ce cercle vicieux par ses propres moyens car il faut une énergie dont ne disposent plus les personnes dépressives.

En règle générale, le médecin traitant renvoie son patient vers un psychologue ou un psychiatre – vers ce dernier surtout pour engager un traitement médicamenteux le cas échéant. Chez Instahelp aussi il existe des psychologues spécialisés dans le traitement de la dépression. Mais le suivi psychologique ou psychiatrique en cas de dépression est surtout important parce qu’il faut trouver les causes de la maladie. Si l’on ne combat que les symptômes, la dépression finit généralement par revenir.

Quels sont les facteurs déclencheurs d’une dépression ?

Les causes peuvent être aussi bien biologiques que d’ordre psychosocial. Au nombre des causes biologiques on compte une prédisposition génétique ou d’autres maladies sous-jacentes, comme par exemple une hyperthyroïdie. Dans la plupart des cas, ce sont toutefois les effets secondaires de notre époque où l’on vit en mode accéléré qui finissent par entraîner un burn-out ou une dépression. Un stress aigu, un surmenage mental, des expériences négatives marquantes en sont les principales causes. Le grand écart à faire entre sa vie privée et sa vie professionnelle, le harcèlement, les exigences que l’on a envers soi-même à toujours vouloir fonctionner de manière parfaite et tout bien faire, font que nous sommes de plus en plus dépassés.

Dans tous les cas il est important de s’attaquer à la maladie dès que l’on a réussi à l’identifier. Personne ne devrait se sentir livré à la maladie et impuissant. Car avec une thérapie adaptée ainsi que la volonté et le désir de maîtriser sa dépression, chacun peut s’en sortir. Souvent, il suffit juste d’un peu de patience, ce qui ne demande proportionnellement qu’un faible investissement si l’on pense à l’objectif de la guérison ou d’une meilleure qualité de vie.

 

Sources:

Dépression, dans : Ministère fédéral allemand de la santé (2016) sous : https://www.bundesgesundheitsministerium.de/themen/praevention/gesundheitsgefahren/depression.html (date: 23.01.2017)

Jurk, Charlotte : Der niedergeschlagene Mensch (2005) sous : http://geb.uni-giessen.de/geb/volltexte/2006/2711/pdf/JurkCharlotte-2006-02-13.pdf  (date: 25.01.2017)

Crédit photo : (c) iStock.com/kieferpix


Consultation en ligne avec des psychologues


Carole SABATIE

Psychologue Carole SABATIE

Psychologue clinique (femme)

Écrivez-moi et faites-moi part de vos préoccupations.
Je vous soutiens dans votre démarche et me réjouis de votre message.

Écrivez-moi
Afficher d’autres psychologues en ligne


Les articles publiés dans le magazine en ligne Instahelp s'appuient sur des histoires et des témoignages personnels. Nous souhaitons laisser à nos auteurs la liberté d'exprimer leurs propres pensées. De ce fait, les articles expriment l’avis personnel de leurs auteurs, mais ne reflètent pas nécessairement la position d’Instahelp.


Nous sommes à votre écoute ! ×
Bienvenue chez Instahelp. Vous avez un problème personnel ou des questions concernant Instahelp ? Nous vous aidons avec plaisir.
Nous nous réjouissons de votre message et vous répondons dans un délai de deux minutes.